Sene Decouverte
   

​Commune de Kaolack : Voici la liste des personnalités politiques et économiques qui se sont distinguées au cours de l’année 2020

L’année 2020 tire à sa fin. Mais elle aura permis de montrer les personnalités politiques et économiques sur qui la commune de Kaolack peut encore compter dans le cadre social et surtout politique, notamment en ce qui concerne les prochaines joutes électorales.

À travers ce tableau, nous allons mettre en exergue le poids des leaders qui se sont le plus distingués dans l’arène politique, mais aussi dans les œuvres sociales lesquelles ont permis aux uns et aux autres d’entrer dans les bonnes grâces de la population, comme qui dirait ” Un bienfait n’est jamais perdu”. Rappelons que cet exercice n’est guère un prétexte pour jeter le discrédit sur un leader ou bien pour tresser les lauriers à un responsable politique. Au contraire, c’est une occasion pour permettre à nos lecteurs de comprendre la position des uns et des autres dans la ville de Mbossé.

 

Mohamed Ndiaye Rahma

Mohamed Ndiaye Rahma
Mohamed Ndiaye Rahma

Nous commencerons avec l’ambassadeur itinérant parce qu’il a été reconnu par la population et même parmi les hommes politiques, comme étant l’homme le plus social de la commune de Kaolack au cours de l’année 2020. En effet, le responsable politique de l’Apr, par ailleurs patron du mouvement ” Rahma”, occupe la première place par rapport à ses actions sociales au profit de la population. Il a été présent un peu partout dans les foyers religieux pour apporter son appui à l’occasion des évènements religieux à savoir Médina Baye, Touba Ndorong, Léona Niassène, Nawél etc. Dans le cadre de la lutte contre les inondations et la Covid-19, l’ambassadeur itinérant a été le premier à dépêcher des couchages, des vivres et des motos pompes au niveau des zones inondées, notamment à Khakhoun, Médina Mbaba, Fass Cheikh Tidiane, Dialagne, Thioffack, entre autres. S’agissant de la Covid-19, Mohamed Ndiaye Rahma avait aussi apporté une aide conséquente aux familles impactées. S’agissant de son engagement politique, Mr Ndiaye poursuit sa percée dans la commune de Kaolack en faisant rallier des ténors de l’opposition et en créant des alliances avec les leaders de l’Apr ou de la majorité présidentielle. Pour l’heure, l’on ignore les ambitions  locales de ce dernier en dépit du travail colossal qu’il a effectué à Médina Baye en débauchant les marabouts politiques les plus en vue, notamment l’ancien maire de kaolack, Khalifa Niass. Mais d’après certaines indiscrétions, l’homme politique voudrait rafler et la mairie et le conseil départemental de Kaolack, compte tenu de son alliance avec les maires du département, mais aussi du fait que de potentiels candidats ont l’ambition de briguer les suffrages des populations de la commune de Kaolack et pour ces gens, il faut un leader qui est financièrement assis et “mystiquement” prêt à les affronter. Toutefois, Mohamed Ndiaye Rahma gagnerait à maîtriser davantage ses bases politiques, car à Kaolack, on voit toujours les mêmes têtes dans toutes les activités politiques et certains groupements de femmes sont indécis et peuvent quitter un camp pour un autre au dernier tournant.

 

Serigne Mboup

Serigne Mboup
Serigne Mboup

L’homme d’affaires fait partie des gens qui font “la fierté des Kaolackois”. En cause, c’est l’une des personnalités qui croient encore que c’est possible de faire de bonnes affaires à Kaolack, en témoigne le complexe “Cœur de Ville” qui fait partie aujourd’hui des joyaux de cette commune en terme d’infrastructures commerciales, hôtelières, sportives, pour ne citer que cela. Sur le plan politique, Serigne Mboup a dernièrement annoncé sa candidature à la mairie de Kaolack et depuis lors il travaille à gagner la confiance des Kaolackois en développant plusieurs slogans notamment “Kaolack, ma fierté” et en apportant très souvent des appuis aux populations de la ville de Mbossé, que ce soit pendant les évènements religieux, la Covid-19, la période des inondations etc… Mr Mboup devra toutefois pour gagner la mairie, miser davantage sur les alliances en ayant des hommes qui font le poids au niveau des cités religieuses notamment à Médina Baye qui a le plus grand centre de vote à Kaolack et essayer tant soit peu de mettre souvent la main à la poche pour pouvoir garder les bases politiques qui sont plus intéressées à celui qui donne de “l’argent” qu’à celui qui fait des promesses.

 

Pape Demba Bitèye

Pape Demba Bitèye
Pape Demba Bitèye

Le patron du mouvement “Krem” a été la révélation de cette année pour avoir été nommé directeur général de la Senelec. Pape Mademba Bitèye, comme l’appellent ses collègues au niveau de cette société et qui insistent d’ailleurs là dessus, est un jeune cadre qui s’est distingué dans la ville de Kaolack au cours de l’année 2020. À Kaolack, les gens louent son intégrité, sa gentillesse et sa sérénité. Au niveau de sa base affective à Kabatoki et à Kaolack ville, l’homme politique n’est plus à présenter pour avoir sillonné rues et ruelles, allumé des lampadaires, distribué des vivres aux familles vulnérables, offert un bus et une villa aux étudiants, équipé le mouvement “navétanes”, entre autres. Toutefois, certains minimisent encore sa représentativité sur le plan politique bien qu’il a dernièrement enregistré l’arrivée de quelques souteneurs. Ce qui lui reste, c’est de combler le vide dans certains quartiers de Kaolack et revoir son entourage en faisant comprendre à certains qu’en politique, l’addition est meilleure que la soustraction. Concernant la mairie de Kaolack, aucune information n’a encore fuité par rapport à un quelconque engagement.

 

Baye Ciss

Baye Ciss
Baye Ciss

L’homme d’affaires est en train d’investir sur de grands projets à Kaolack d’un montant global de 32 milliards de Fcfa (Projet Kaolack Émergent). Il avait apporté son soutien au président de la République lors des élections présidentielles, mais depuis lors le patron du mouvement “CAR”, a tourné le dos aux activités politiques pour se consacrer comme il l’a dit à quelqu’un, à son travail de chef d’entreprise.

 

Moustapha Sow

Moustapha Sow
Moustapha Sow

Le jeune banquier avait joué pleinement sa partition à l’élection du président Macky Sall en débloquant plusieurs millions à Kaolack pour la campagne. En 2020, il a continué ce travail de massification d’une façon beaucoup plus sobre pour ne pas “se confondre dans la masse” c’est-à-dire pour éviter de tomber dans le piège de ceux qui font quelque chose pour avoir quelque chose”. Malgré son absence sur le terrain politique, Moustapha Sow fait partie des dignes fils de la ville de Mbossé qui peuvent porter le flambeau très haut, mais il est appelé à revoir sa copie, autrement dit à reprendre son mouvement “Yes Kaolack” avant qu’il ne soit trop tard.

 

Diène Farba Sarr

Diène Farba Sarr
Diène Farba Sarr

L’actuel délégué général à la promotion des pôles urbains de Diamniadio et du Lac Rose avait abandonné un peu le terrain. Toutefois, son ombre a toujours été présente par le biais de son chef de cabinet, Ousmane Noël Dieng, qui organisait en son nom des élans de solidarité au profit de Kaolack. Récemment, Mr Sarr voulait marquer son retour à travers un méga-meeting, mais celui-ci a été finalement annulé à cause de la deuxième vague de Covid.

 

​Commune de Kaolack : Voici la liste des personnalités politiques et économiques qui se sont distinguées au cours de l'année 2020
Les autres responsables politiques…

Et l’on peut ajouter à la liste de ces hommes politiques, le président du conseil départemental de Kaolack, Baba Ndiaye, le patron du mouvement ” Kaolack Nouvelle Vision”, Ahmed Youssouf Benjelloune qui avait dernièrement lancé le projet ” Taaral kaolack”, le directeur Mounirou Ly, le coordinateur du Programme d’Appui à la modernisation de l’administration (PAMA), Amadou Diallo, le coordinateur du mouvement “Atak”, Amadou Diallo,  le coordinateur du mouvement “Le réveil Kaolackois”, Papy Gaye, Moussa Fall Aprodel etc. Certains ont été très timides cette année pour ne pas les citer.


Parmi les femmes…

Mariama Sarr

Mariama Sarr
Mariama Sarr

La maire de Kaolack a été surtout confortée par le chef de l’État en gardant son portefeuille ministériel (ministre de la fonction publique). Au niveau de la  mairie de Kaolack, elle a fait du social son sacerdoce à travers ses appuis aux familles vulnérables, aux chefs religieux, aux sinistrés de l’incendie du marché central de Kaolack. Elle a aussi aidé beaucoup de jeunes et de femmes à intégrer la fonction publique notamment celle dite locale. Sur le plan politique, son fauteuil de maire est lorgné par plus d’un. Certains pensent d’ailleurs qu’il lui sera très difficile de faire face aux milliardaires désireux de briguer les suffrages des Kaolackois. Lors des dernières locales, Mariama Sarr avait pu bénéficier du soutien du président de la République, de Mohamed Ndiaye Rahma, entre autres guides religieux de Médina Baye. Aujourd’hui, en tant que première femme maire dans une ville aussi religieuse qu’est Kaolack, le soutien de Mohamed Ndiaye Rahma lui sera très bénéfique pour ce nouveau challenge. Et enfin cette nouvelle année qui s’annonce, pour maximiser ses chances, Mariama Sarr avec l’accord de son conseil municipal, devra aussi adopter une nouvelle politique dans l’élaboration du budget en réduisant drastiquement le quota alloué au fonctionnement. Et surtout faire davantage de la radio municipale de Kaolack un outil pour la  promotion de ses projets et réalisations, car si l’argent est le nerf de la guerre, la communication  joue un rôle majeur dans la prise de décisions.

 

Mimi Touré

Mimi Touré
Mimi Touré

À Kaolack, Aminata Touré peut encore compter sur des collaborateurs loyaux qui sont toujours prêts à mouiller le maillot. Le fait qu’elle ait choisi de militer à Kaolack, n’a pas été chose aisée pour elle, mais elle a pu mettre en place une base politique plus ou moins solide. Au cours de l’année 2020, elle s’est aussi distinguée à travers ses bonnes actions au profit de la population. Dernièrement, elle a été plébiscitée par le Khalife de Médina Baye qui avait déclaré ceci : ” Le Compagnonnage entre Aminata Touré et Macky Sall est un intérêt pour nous et pour les populations”. Actuellement, quelques-uns de ces militants ont fait un petit break en attendant de nouvelles instructions et/ou orientations politiques.

 

Me Nafissatou Diop Cissé, Awa Guèye, Adji Mergane Kanouté

Me Nafissatou Diop Cissé, Awa Guèye, Adji Mergane Kanouté
Me Nafissatou Diop Cissé, Awa Guèye, Adji Mergane Kanouté…

Voici trois dames de fer qui n’ont rien à envier aux autres. Entre appuis aux populations de Médina Baye, Bongré, Gawane etc, contributions dans la lutte contre la Covid-19, aux sinistrés de l’incendie du marché central de Kaolack, entre autres, elles ont répondu positivement aux sollicitations des habitants de Kaolack. Pour les députées, Awa Guèye et Adji Mergane Kanouté, en dépit de leur manque de moyens, elles font de leur mieux pour apporter leur pierre à l’édifice. Elles devront toutefois penser à élargir leurs bonnes œuvres au niveau des autres quartiers, notamment à la périphérie. Sur le plan politique, elles pourront toujours miser sur des coalitions pour être représentées au conseil municipal ou occuper des postes d’adjointe au maire. Quant à Me Nafissatou Diop Cissé, la dame reste sociale et aussi très politique pour tirer son épingle du jeu. Elle travaille à faire connaître la politique du président Macky Sall et ne manque jamais l’occasion de faire la promotion de celle-ci notamment devant les guides religieux à Touba, Médina Baye, à Porokhane etc…

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.