Sene Decouverte

Aar Li Ñu Bokk, Noo Lànk et Doyna se sont rendus aujourd’hui Dimanche 16 Août 2020 à Tobene puis à la gendarmerie de Tivaouane pour apporter respectivement leur soutien aux populations de Tobene et à l’activiste Ardo Gning

   

Communiqué

Aar Li Ñu Bokk, Noo Lànk et Doyna se sont rendus aujourd’hui Dimanche 16 Août 2020 à Tobene puis à la gendarmerie de Tivaouane pour apporter respectivement leur soutien aux populations de Tobene et à l’activiste Ardo Gning

Les membres des collectifs Aar li Nu bokk, Noo lànk et Doyna ont tenu à se déplacer ce dimanche pour rendre visite à leur camarade Ardo gning, arrêté par la gendarmerie de Tivaouane, en même temps que les habitants de Tobene ( 20 deferements ) qui refusent d’être expropriés injustement par les ICS avec la complicité de l’Etat du Sénégal.

Les collectifs s’offusquent des arrestations tout azimuts et musclées et injustifiées sur nos camarades et citoyens.

La responsabilité de la gendarmerie est entière et engagée dans la sécurité physique d’Ardo Gning que nous avons trouvé seul dans sa cellule. Le collectif rappelle que cette furie de violence n’est plus une exception envers les acteurs de la société civile et activistes, de plus en plus intimidés par les forces de sécurité face à leur engagement déterminé pour la défense des causes citoyennes, sur l’électricité, le foncier, l’eau, la santé, les droits des étudiants, etc.

Le 3 collectifs prendront pour responsable la gendarmerie de tout ce qui pourrait lui arriver pendant sa détention et réclament la libération dans les meilleurs délais de tous les jeunes de Tobene déférés à la MAC de Thiès.

Le collectif rappelle que plus de 30 organisations de la société civile supportent la lutte des villageois de Tobene pour une juste compensation et ont signé une déclaration dans ce sens.

Face à l’abandon des populations villageoises à leur sort par l’Etat au profit des grandes sociétés et affairistes qui veulent s’approprier leurs terres de manière injuste, les collectifs Aar li Nu bokk, Noo lànk et Doyna, réaffirment leur engagement. Ils ne sont nullement intimidés par les violences et tentatives d’apeurement afin de les faire reculer. Ils s’engageront encore plus résolument à la défense de ces populations et continueront de sensibiliser sur l’injustice cautionnée par l’Etat pour les spolier sans une juste compensation. C’est tout ce que demandent les villageois de Tobene qui sont très ouverts à la négociation.
Par ailleurs, nous demanderons à rencontrer toutes les parties prenantes à la négociation afin de trouver une issue favorable ce malentendu .

La presse nationale et internationale est invitée à s’ouvrir aux villageois pour leur permettre d’exprimer davantage leur position et expliquer leurs arguments aux sénégalais. Ils défendent leurs droits économiques légitimes sur leurs terres face aux puissants lobbys associés formés par l’Etat et les sociétés comme les ICS. Leur cause n’est ni politique, ni partisane, contrairement aux déclarations fantaisistes qui essaient de les présenter comme des personnes manipulées par des organisations politiques ou citoyennes. Tout comme Ndingler, Kiniabour, Guereo, Ballabougou (Nguènienne), Kër Samba Kane, Mbao, les populations sont de plus en plus décidées à se défendre contre les prédateurs du foncier et l’Etat injuste du Sénégal. Leurs voix se feront encore plus entendre, lorsqu’elles comprendront de plus en plus que seule la lutte libère face à l’injustice.
Fait à Tivaoune, le 16 Aout 2020

SD tv (Sénégal-decouverte.tv)

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.