Sene Decouverte
   

Affaire Sweet Beauté : «Pourquoi, en tant que femme, je ne défends pas Adji Sarr’’ (Aida Mbodj)

Une des défenseurs des droits de la femme, Aida Mbodj, dans l’affaire Sweet Beauté, s’est rangée du côté du leader du Pastef, Ousmane Sonko. Invitée de l’émission «Grand Jury» de ce dimanche sur la Rfm, la parlementaire revient sur sa position.

«Depuis le début de l’affaire, personne ne peut voir Adji Sarr, même sa famille. Aujourd’hui, elle est même en danger, entre les mains de kidnappeurs, alors qu’elle a besoin de sa famille, d’un Aida Mbodj qui a plus d’expérience qu’elle. Je voudrais m’acquitter de mes devoirs, malheureusement», soutient-elle.

«Je ne pense pas qu’elle puisse tenir très longtemps. Si vous envisagez de faire des débats avec elle, il faudrait la préparer. Je ne suis pas sûre qu’elle puisse faire face à des ténors du barreau, lors d’un procès», ajoute la parlementaire.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.