Sene Decouverte
   

Bassirou Diomaye Faye: “Antoine Félix Diome doit être démis de ses fonctions”

Bassirou Diomaye Faye: “Antoine Félix Diome doit être démis de ses fonctions”

Antoine Diome doit être démis de ses fonctions de ministre, avant qu’il ne commette la bourde de trop, sauf s’il est en mission commandée pour davantage écorner l’image de notre démocratie. C’est l’avis du coordonnateur des Cadres de PASTEF, Bassirou Diomaye Faye. D’après lui, il n’a pas les épaules assez larges pour diriger le ministère de l’intérieur et de la sécurité publique.

Signer ses peurs-paniques par un communiqué…

“A cette station dans l’appareil d’Etat, on doit se garder de signer ses peurs-paniques par un communiqué laborieusement pondu tard dans la soirée et antidaté. Deux (02) heures du matin c’était déjà le matin du dimanche 03 janvier 2021. Il aurait dû attendre de prendre son petit déjeuner après une bonne grasse matinée. Se ridiculiser peut se comprendre, peut-être, mais s’empressait de se ridiculiser parait surréaliste”, déclare Bassirou Diomaye Faye.

Antoine Félix Diome doit être évincé du processus électoral…

Selon le coordonnateur des Cadres de Pastef, Antoine Félix Diome doit être évincé du processus électoral. Son attitude dans la farce de la traque des biens mal acquis, grosse montagne qui a fini par accoucher d’une minuscule souris, lui colle un parti pris dont il ne peut se défaire. Mieux, jamais, il ne pourra conquérir la confiance des acteurs pour des élections calmes et apaisées.

Mettre de l’ordre dans la manière dont fonctionne tous les partis…

Pour Bassirou Diomaye Faye, si le ministre de l’Intérieur voulait véritablement “mettre de l’ordre” dans la manière dont fonctionne tous les partis politiques au Sénégal, la loi 89-36 du 12 octobre 1989 modifiant celle n° 81-17 du 06 mai 1981 relative aux partis politiques, modifiée lui donne une large fenêtre d’action, ne serait-ce que sur l’obligation de dépôt des états financiers et sur l’égal accès aux médias d’Etat. De même, il aurait pu s’attaquer à source de son mal-être : la lancinante question du financement des partis politiques.

Manque d’étoffe pour diriger le ministère…

D’après M. Faye, ce n’est pas en faisant un black out sur ces points flagrants et en enchérissant sur son zèle qu’Antoine Diome compensera son manque d’étoffe pour diriger le ministère qu’il occupe.

SENEGO

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.