Sene Decouverte
   

Bassirou Diomaye Faye: “Pourquoi paniquent-ils alors qu’ils détiennent des réserves de milliards ?”

“Un communiqué pondu à deux (02) heures du matin. L’auteur et son probable commanditaire ont dû être très préoccupés par l’engagement des militants et sympathisants”, selon le coordonnateur des cadres de Pastef, Bassirou Diomaye Faye. Pour lui, dans une République qui se veut sérieuse, cela ne doit pas avoir pour objet de convoyer de ridicules menaces de dissolution de l’un des partis politiques les plus “sérieux” en matière de conformité à la législation en vigueur au Sénégal.

 

Dépôt des états financiers au ministère de l’Intérieur…

D’après Bassirou Diomaye Faye, voilà six (06) ans et bientôt sept (07) qu’ils sont l’un des rares partis politiques à déposer leurs états financiers au ministère de l’Intérieur. Et depuis le lundi 28 décembre 2020 pourtant, le spot auquel a fait allusion le piètre communiqué résonnait sur certaines fréquences de la bande FM. Et le 31 décembre 2020, le spot TV est passé sur les chaines de grande audience. Juste après le discours de fin d’année.

PASTEF vient de trouver un début de solution…

“Pourquoi donc réagir après ? La réponse à cette question doit déterminer individuellement et collectivement la posture des militants et sympathisants de PASTEF. Il faut relever, de prime abord, que les coalitions électorales dirigées par Sonko sont passées de 33 000 en 2017 à 687 000 voix en 2019 soit un score multiplié par 20. Le régime sait pouvoir faire confiance aux Patriotes pour les prochaines éditions de nemmeeku tour. Ils le savent mieux que quiconque, PASTEF vient de trouver un début de solution pérenne à ce qui constituait son principal problème : l’argent, nerf de la guerre”, déclare le coordonnateur des cadres de PASTEF.

Le régime panique gravement…

Selon M. Faye, sur un autre plan, plus crucial, il faut comprendre que le régime panique gravement à la seule perspective de voir Ousmane Sonko sillonner les profondeurs du Sénégal à la rencontre de leurs concitoyens. Pour lui, c’était le chemin que l’actuel locataire du palais a emprunté pour y accéder et ils sont 125 899 000 fois plus déterminés que lui pour lui emboiter le pas.

Macky Sall ne veut voir personne parmi les prétendants sérieux…

“Macky Sall ne veut voir personne parmi les prétendants sérieux au fauteuil présidentiel faire ses tournées. Mais qu’il le veuille ou non Ousmane Sonko tournera, en plein régime d’ailleurs. Qu’il soit dit et entendu pour que nul n’en ignore. Voilà pourquoi, il est d’ores et déjà important de prendre à témoin l’opinion nationale et internationale sur les agissements futurs du ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, qui tendraient à entraver les tournées du leader de PASTEF. Il est le chef du commandement territorial, gouverneurs, préfets et sous-préfets dont certains d’entre eux se sont lâchement illustrés récemment par un deux poids deux mesures inacceptable”, poursuit M. Faye

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.