Sene Decouverte
   

BOY DJINÉ EN GRÈVE DE LA FAIM, SA FAMILLE INQUIÈTE SUR SON ÉTAT DE SANTÉ

Condamné récemment par la Chambre criminelle de Dakar à 2 ans de prison ferme pour vol aggravé, Boy Djiné qui était en détention préventive depuis 2015 pensait qu’il allait recouvrer la liberté. Hélas ! Il poursuit son séjour carcéral au camp de Liberté 6. Une autre procédure, dans laquelle il est poursuivi pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit, avec usage et escalade, détention d’arme et de véhicule, est ouverte contre lui.

Considérant cela comme un acharnement contre lui, Boy Djiné a entamé une grève de la faim. Selon sa sœur Marième Fall que nous avons joint au téléphone, cela fait 10 jours qu’il refuse de s’alimenter et son état de santé se dégrade. « Il est sous perfusion et il en reçoit deux par jour pour avoir des forces. L’administration pénitentiaire est en train de tout faire pour le convaincre à arrêter mais, il refuse. La condition qu’il pose, c’est sa libération », a expliqué Marième Fall, la voix éreintée.

Pour elle, son frère a payé toute la dette qu’elle devait à la société mais, il est toujours retenu en prison. « Nous ne savons pas ce qui se cache derrière son emprisonnement. Toutes les personnes avec qui il a été arrêté ont été libérées. L’Etat sera responsable de tout ce qui lui arrivera. Il a purgé toutes ses peines, qu’on le libère. Il faut qu’on arrête cet acharnement », a déclaré la sœur du prisonnier. « Il a assez souffert. Son père et son fils sont décédés. Sa mère, ses sœurs et ses frères souffrent toujours. Il a fauté, il a payé. Qu’on ne le pousse pas à commettre l’irréparable en prison », a ajouté Marième Fall qui lance un appel de soutien aux défenseurs des droits humains.

 

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.