Sene Decouverte
   

“Ça me fait mal, je ne le cache pas, être considéré comme un paria de la…”

Alioune Sall ne digère pas certaines critiques dont il fait l’objet. Il en a fait la confession ce dimanche dans «le Grand jury de la Rfm». Il s’est aussi exprimé sur des prières qu’il aurait requis d’un marabout pour un troisième mandat du chef de l’Etat.

«Ce qui me frustre, ce n’est pas  de ne pas avoir un poste, c’est d’être considéré comme une sorte de paria de la République. Ca fait mal, je ne le cache pas. Oui Aliou Sall est le frère du président il ne doit pas être ceci ou cela. c’est un délit de parenté. Cela me frustre. Je ne suis pas d’accord avec cela. mais quant à  être nommé à un poste ou pas, cela ne m’empêche pas de dormir (…)

Prières pour un troisième mandat

Vous pouvez me ‘‘Varer’’,  parce que la Var existe. J’ai dit  au marabout sous forme de boutade ‘‘j’espère que vous allez prier pour moi pour un deuxième mandat, j’espère d’ailleurs que vous allez prier pour moi pour un troisième mandat et pourquoi pas plus. Et les gens ont dit non, pas un deuxième mandat pas  un troisième mandat vous resterez un maire éternel.

«Ils sont allés raconter n’importe quoi.»

J’ai dit attention il ne faut pas trop parler de troisième mandat, les journalistes sont là. Les gens sont allés raconter n’importe quoi. Mais moi je suis un militant politique responsable, je ne vais pas prendre le risque de  semer le doute dans l’esprit des gens  en évoquant des questions qui, au niveau de notre parti, on a décidé de ne pas les évoquer.»

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.