Sene Decouverte
   

CAF : recalé par la FIFA, l’Algérien réagit !

SD MEDIA  (Dakar) Recalé par la FIFA à la course à la présidence de la CAF, l’Algérien Kheïreddine Zetchi a réagi, ce mercredi à travers une vidéo publiée par la Fédération algérienne (FAF). Il compte faire appel, renseigne Afrikfoot.

«J’ai effectivement reçu une correspondance de la FIFA qui invalide ma candidature. Les raisons évoquées sont le fait de ne pas avoir mentionné sur le questionnaire (à renseigner au moment du dépôt de la candidature, ndlr), deux sanctions, à savoir : une sanction interne (par la Ligue de football professionnel algérienne, ndlr) qui a été prononcée en 2016 alors que j’étais officiel dans mon club pour une déclaration à la presse. La seconde est une sanction au niveau de la CAF pour avoir quitté le comité d’organisation du CHAN en 2018. J’ai rempli le formulaire en bonne foi. Aujourd’hui, je ne voudrais pas donner plus de détails car je veux user de mon droit de recours. Je pourrai donner plus d’éclaircissements sur ce dossier après la décision finale», a indiqué le patron de la Fédération Algérienne de Football (FAF), qui n’a pas été le seul à être recalé. Ahmad et Omari en font partie.

En revanche, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Sénégalais Augustin Senghor, le Sud-Africain Patrice Motsepe et le Mauritanien Ahmed Yahya ont tous été autorisés par l’instance dirigeante à briguer la présidence de la CAF.

L’assemblée générale élective de la Confédération africaine de football (CAF) prévue le 12 mars à Rabat.

 

 

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.