Sene Decouverte
   

Claude Le Roy : « Un manque de respect total envers l’Afrique ! »

La décision des clubs professionnels français de cadenasser leurs joueurs africains et extra-communautaires pendant l’actuelle trêve internationale, prétextant le fait qu’une journée de championnat est programmée juste après les rencontres de sélection, n’est pas du goût de Claude Le Roy. Irrité par cette nouvelle règle imposée par l’instance dirigeante du football mondial, le sélectionneur du Togo a exprimé toute sa colère face à ce qu’il estime être “une mascarade”.

“C’est parfaitement regrettable. C’est un manque de respect total envers l’Afrique, un continent qui a tant apporté au football français”, a d’abord asséné le recordman de participations à la Coupe d’Afrique des Nations (9) dans un entretien accordé ce weekend à So foot avant d’ajouter : “les clubs français ont des intérêts à défendre, ce que je peux concevoir. Mais la vitesse à laquelle ils ont su s’engouffrer dans la brèche créée par la FIFA est assez incroyable. J’ai entendu dire, pourtant, que certains clubs étaient d’accord pour laisser partir leurs internationaux africains. Et finalement, on leur dit non, presque au dernier moment. Imaginez la déception, la frustration, pour ces joueurs, lesquels, pour certains, s’apprêtaient à disputer des matchs décisifs en vue de la qualification pour la CAN !”

Tour à tour sélectionneur du Sénégal, du Cameroun, du Congo, du Ghana, de la République Démocratique du Congo, et du Togo dont il détient actuellement les rênes, Claude Le Roy (73 ans), estime que si les sélections africaines se retrouvent toujours pénalisées, c’est avant tout à cause des décisions de la FIFA: “Encore une fois, la FIFA est pathétique. Sans cette directive, nous n’en serions pas là. Elle privilégie les clubs, sans tenir compte des sélections. Certaines d’entre elles vont être privées de six, sept, huit ou plus de dix joueurs, alors qu’elles vont disputer des matchs décisifs ! Ce n’est pas sérieux. Où est l’équité sportive ? Gianni Infantino, le président de la FIFA, prend des décisions incompréhensibles. Il dit vouloir faire progresser le football africain, mais il fait tout le contraire. Mais que voulez-vous : avec l’attitude irresponsable de la FIFA, l’opportunisme des clubs français et la pleutrerie des dirigeants du football africain, il ne fallait pas s’attendre à autre chose…” conclut le champion d’Afrique 1988 avec les Lions indomptables du Cameroun.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.