Sene Decouverte
   

Ils volent le chéquier d’une vieille dame suisse, retirent 5.700.000 francs et font la fête aux Almadies !

Ils volent le chéquier d’une vieille dame suisse, retirent 5.700.000 francs et font la fête aux Almadies !
​Les pandores de Mbour ont mis la main sur un groupe de malfaiteurs qui semaient la terreur au niveau de la Petite côte et à Dakar. Ibou Diouf et Idy Diène sont arrêtés pour vol et association de malfaiteurs. Plus précisément, ils ont utilisé le chèque d’une citoyenne suisse installée au Sénégal avec lequel ils ont retiré une somme de 5.700.000f CFA. Pour réussir leur coup, les deux quidams ont contraint sous la menace un jeune garçon à dérober le chéquier de Christiane Laberge, sa belle-mère. Un neveu d’un maire populaire dans la Petite côte est cité dans cette rocambolesque affaire d’association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écriture privée de banque, complicité de vol, escroquerie.

Les pandores de la section de recherches de la gendarmerie à Saly, ont mis la main sur les nommés Ibou Diouf et Idy Diène. Les faits qui leur ont valu leur arrestation remontent au 5 juin dernier. Ce jour-là, ces deux individus, qui fréquentaient le domicile d’une dame de nationalité suisse établie au Sénégal, contraignent le beau-fils de celle-ci à dérober son chéquier. Grâce à une autre complicité, ils parviendront à retirer la faramineuse somme de 5.700.000 francs du compte bancaire de la dame. Interpellé à la suite de la découverte de ce vol, le jeune garçon, mineur de son état, après avoir cédé face à la menace de ses bourreaux qu’il connait bien, s’est résolu, accompagné de sa belle-mère, à éclairer la lanterne des pandores en disant qu’il a été menacé et que c’est ce qui explique son geste.

En effet, les faussaires fréquentaient cette maison et savaient que Christiane Laberge détenait de l’argent par devers elle puisque c’est elle qui prenait en charge les besoins du jeune garçon. Le mineur ignorait tout de la volonté de ses bourreaux qui ont retiré 6 chèques avant de retourner le chéquier. sachant qu’il serait difficile de faire retirer l’argent au jeune A. A., le beau-fils de la dame, ils ont réussi à convaincre un couple mixte, une malgache et un Français, de retirer des fonds du compte de la victime.

En trois transactions, la malgache a retiré la somme totale de 5.700.000 francs. La première opération a été faite pour un montant de 3.200.000 F CFA retirés à une agence de banque à Mbour et les deux autres transactions à l’agence de la même banque à Saly. Une réquisition à ladite banque a permis de retracer les opérations qui ont mené vers celle qui a retiré les fonds. dans les premiers temps, l’auteur des retraits avait nié les faits. Mais, au vu des documents de la réquisition, elle a craqué et s’est mise à table. Quant à la victime, c’est lorsqu’elle a reçu la notification de ces transactions qu’elle s’est rendue compte qu’elle venait d’être ruinée.

Saisis d’une plainte par la victime, les gendarmes ont ouvert une enquête qui a abouti à l’identification des malfaiteurs. Ces derniers, ayant appris que le jeune homme s’était rendu à la gendarmerie, ont pris la fuite pour se terrer aux maristes, à Dakar. Localisés dans leur cache, ils se sont déplacés vers les Almadies pour y faire la fête avec l’argent de leur butin. Mais c’était sans compter sur la perspicacité des éléments la Section de recherches de la gendarmerie de Saly qui avaient déjà repéré leur ami qui faisait office d’informateur en les mettant au courant de tout ce qui se passait derrière eux. C’est une autre réquisition qui a permis de trouver les commandes qu’ils passaient dans un restaurant réputé à Ngor.

Des récidivistes qui ont dérobé 22 millions de CFA à Dakar
Des sources proches du dossier nous informent que les malfaiteurs n’en sont pas à leur première expérience dans ce genre de brigandage. Ils avaient été déjà alpagués aux Maristes pour un deal de ce genre portant sur une somme de 22 millions de francs. Après leur coup, ils faisaient cap sur les Almadies pour faire la java avec des filles de joie et n’hésitaient pas à se droguer, ajoute la même source.

En fait, c’est Idy Diène qui aurait dérobé à Dakar les 22 millions de francs avant de venir se terrer à Saly où il a fait la connaissance d’Ibou Diouf et d’un nommé Alex. A trois, ils vont faire la bamboula dans la petite côte et c’est lorsque le magot s’est épuisé qu’ils ont planifié ce nouveau vol pour la réussite duquel ils ont contraint sous la menace le jeune A. A., beau-fils de la dame Christiane Laberge, à dérober le chéquier de sa belle-mère. Quant à Ibou diouf, les enquêteurs ont appris qu’il se serait déjà payé un scooter et a achevé la construction de la chambre de sa maman.

Dans cette rocambolesque affaire d’association de malfaiteurs, faux et usage de faux en écriture privée de banque, complicité de vol, escroquerie, est cité un neveu d’un populaire maire du département. M.G, sont les initiales du mis en cause. Au moment où nous écrivions ces lignes, les trois acolytes étaient détenus dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Saly-Portudal en plus du jeune qui a volé le chéquier. Les deux autres mis en cause étaient en route pour être remis aux pandores de la Petite côte après avoir été arrêtés par la brigade de gendarmerie de Ngor. Tout ce beau monde va être déféré au parquet ce vendredi 19 juin 2020, nous a-ton soufflé chez les pandores.

Le Témoin

pressafrik.com

SD TV

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.