Sene Decouverte
   

L’armée traque les «rebelles» en Casamance

L’armée sénégalaise reprend ses bombardements dans le Sud du pays.
Elle a pilonné, hier, des positions de bandes armées entre les départements de Goudomp et de Ziguinchor, à la lisière de la frontière avec la Guinée Bissau.

Selon Les Échos et Le Quotidien, cette offensive entre dans le cadre de sécurisation de l’armée, confrontée à des forces d’Atika qui s’opposent au retour des populations déplacées.

L’armée a sorti l’artillerie lourde en procédant à des bombardements qui ont duré toute la journée.

L’avion de reconnaissance de l’armée a survolé, toute le matinée, le théâtre des opérations en appoint à une forte présence d’hommes et d’engins de guerre, aux opérations de ratissage enclenchées par les troupes armées.

Le Colonel Mactar Diop, patron de la direction des relations publiques des armées (DIRPA), renseigne que les forces de défense et de sécurité vont poursuivre les bandes armées dans leurs derniers retranchements.

«On ira trouver les bandes armées où qu’elles soient sur le territoire régional», a-t-il juré.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.