Sene Decouverte
   

Les bijoutiers sénégalais en colère contre le gouvernement

Face à la presse hier, les bijoutiers du Sénégal ont déversé leur colère sur le gouvernement qui peine à honorer ses promesses. Le président de l’Association nationale des bijoutiers du Sénégal (ANBS), Ibrahima Niang, a déclaré que le chef de l’État avait promis, en 2013, que désormais une partie de l’or de Sabodola serait commercialisée sur le marché national pour diversifier les sources d’approvisionnement de la filière et générer de nouvelles activités.

Pour concrétiser cette idée, à la suite de l’accord sur l’exploitation de la mine d’or de Sabodola, un comptoir d’achat a été mis en place en 2017. Seulement, regrette  le président de l’ANBS Ibrahima Niang, le comptoir n’a pas reçu jusqu’à présent un seul gramme d’or à cause de la contrainte majeure qu’est la TVA de 18% qui rend trop cher l’or et hors de portée des bijoutiers et de la clientèle. C’est ce qu’on lit dans la livraison de ce lundi du quotidien L’AS.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.