Sene Decouverte
   

les derniers moments de la belge tuée et enterrée par son époux sénégalais

La dépouille de José Christian, une belge retraitée, domiciliée au quartier Thies-None avec son époux et sa coépouse, a été retrouvée en état de décomposition avancée, dans un champ situé après l’autoroute à péage, sur la route de Tassette. Sa disparution depuis plusieurs mois avait fini par inquiéter ses voisins, mais pas son époux. Elle vit au Sénégal depuis 9 ans. Interpellé par les forces de l’ordre, M.G.Sarr, son époux a fini par craquer. Et d’après l’accusation, l’époux a montré aux enquêteurs l’endroit où il avait enterré son épouse belge. En épousant M.G.Sarr, José Christian s’était convertie à l’Islam et avait adopté le nom d’Aminata. Depuis quelques temps, elle était devenue introuvable et ne répondait plus au téléphone. Avant sa disparution, le 5 octobre dernier, elle se disait être en danger. Elle avait demandé à son amie et voisine Fatimata Ndione de venir la voir urgemment afin de constater le cambriolage de la chambre qu’elle occupait avec son mari. Ses biens avaient été volés.

Depuis cette date, José n’avait plus fait signe de vie, et son téléphone sonnait dans le vide. SOn époux qui n’aurait pas cherché à la retrouver, disait n’avoir aucune de ses nouvelles et qu’elle serait peut-être retournée en Belgique. Toute-fois, son amie Fatimata Ndione qui ne croyait pas à un seul mot du mari, entendu que José l’informait de tout ce qu’elle envisageait. Fatimata qui avait alerté les éléments du commisariat urbain, leur avait fait de terribles confidences. Car le couple ne cessait de se chamailler. Mais Sarr et José finissaient toujours par se réconcilier. Fatimata révèle que le différend entre le couple est intervenu lorsque l’époux et son autre épouse sénégalaise et leurs 6 enfants sont venus s’installer dans la maison de la belge qui ne se sentait plus à l’aise dans son propre univers. Selon les confidences de la belge faites à son amie, elle se serait sentie escroquée par son mari qui aurait détourné tout son patrimoine foncier. L’époux qui voulait en finir avec son épouse devenue trop encombrante, l’aurait tuée et enterrée dans la forêt. Les éléments de la police scientifique et les sapeurs-pompiers ont procédé à l’exhumation de la dépouille de José Christian.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.