Sene Decouverte
   

Modification de la loi relative sur l’État d’urgence : L’opposition parlementaire saisit le Conseil constitutionnel

Les députés vont examiner, ce lundi matin en séance plénière, le projet de loi relatif à l’État d’urgence et à l’État de siège.

Mais, croit savoir le journal Source A, une fronde menée par les députés de l’opposition est en gestation.

Cheikh Abdou Mbacké Bara Dolly, vice-président de la Commission des lois, et certains de ses collègues comptent saisir le Conseil constitutionnel.

Le parlementaire, qui a besoin de 17 députés pour mener le combat, souligne qu’il a actuellement 11 signatures, « sans compter les députés du PDS qui vont adhérer à sa cause ».

Selon le député et responsable de Bokk Gis Gis, « cette loi est anticonstitutionnelle, car seule l’Assemblée nationale est habilitée à restreindre les déplacements des citoyens ».

Pour lui, le Président Macky Sall veut arracher le pouvoir à l’Hémicycle et utiliser ladite loi à des fins politiques.

«Macky peut déclarer l’état de siège en 2024 et instruire les militaires à encercler les opposants et les populations pour déposer sa candidature à un troisième mandat», soupçonne-t-il.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.