Sene Decouverte
   

Oumar Faye sur le viol présumé : “Ousmane Sonko a commis une faute lourde”

Ousmane Sonko cité dans une affaire de viol. Une plainte est déposée à la Section de recherches de Colobane contre le député et leader de Pastef/Les Patriotes qui a démenti l’accusation. Il a violé ou pas, le leader de Leral Askanwi ne digère pas de voir le leader de Pastef se rendre au salon de massage “Sweet Beauté”. Selon Oumar Faye, l’opposant a commis une faute lourde, il doit connaître sa valeur. 

En colère 

Ousmane Sonko a fait une faute lourde. Il n’avait pas le droit d’aller au salon de massage qui n’a d’ailleurs pas d’agrément. Il doit nous demander pardon car on l’a porté pour qu’il devienne député. Ousmane Sonko nous a déçus. C’est nous qui l’avions doté d’une voiture, du carburant, d’un passeport diplomatique au même titre de ses deux épouses“, a-t-il déclaré ce vendredi sur la Sentv dans l’émission Ndoumbélane.

Il n’a pas le droit

Il fustige en s’interrogeant : “Après tout ça, comment peut-il se déplacer nuitamment, à 21 h dans un salon de massage sans agrément? Alors, c’est lui-même en tant que député qui a divisé son salaire en 3 parties, en donnant une partie aux femmes de la Casamance et l’autre partie à la pouponnière de Kaolack“, tonne Oumar Faye.

Un homme sain

Il semble être en colère contre le président de Pastef. “Par ailleurs, ils nous avait habitué à dénoncer les contrats des multinationales tout en défendant les intérêts du pays. Ce, dans sa posture de potentiel président de la République, s’il ne mesure pas sa dimension, nous devrons prendre notre responsabilité en le condamnant“, a-t-il clamé.

Un discours flou

Selon lui, depuis que cette affaire a éclaté il y a beaucoup d’imbroglio au sein de Pastef. Il dénonce un manque de coordination au sein du parti pour défendre Ousmane Sonko. “Ils ont commis beaucoup de contradictions dans leurs différentes sorties.RappelOusmane Sonko est cité dans une affaire de viol. Une plainte est déposée à la Section de recherches de Colobane contre le député et leader de Pastef/Les Patriotes qui a démenti l’accusation. Des heurts ont éclaté (lundi) chez Ousmane Sonko, qui a refusé de déférer à la convocation de la gendarmerie.A la suite des échauffourées entre militants de Sonko et policiers, plusieurs sympathisants du leader patriote sont arrêtés.

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.