Sene Decouverte
   

Prise en charge au Gabon : Serigne Fallou Mbacké Khadim déverse sa colère sur l’Etat du Sénégal

Bloqué au Gabon depuis le début de la pandémie du Covid-19, le religieux homme d’affaires Serigne Fallou Mbacké Khadim est très remonté contre le mutisme de l’Etat du Sénégal vis-à-vis aux Sénégalais de l’extérieur. Joint par Seneweb, Serigne Fallou a déversé toute sa colère sur le Président de la République Macky Sall.
« Les Sénégalais de la diaspora en particulier ceux qui sont au Gabon sont en train de vivre les pires moments de leurs vies. Ils n’ont plus l’esprit tranquille et n’ont rien dans les poches en ces moments difficiles », a dénoncé Serigne Fallou.
Le religieux d’expliquer que ces derniers ont laissé derrière des familles qui ne comptent que sur eux alors qu’ils n’ont plus rien. « Je demande à l’Etat du Sénégal de prendre des dispositions pour venir en aide à ces soutiens de familles qui sont en train de vivre des moments très difficiles. Peut-être que ce sera difficile de les rapatrier mais on demande à l’Etat de chercher à savoir dans quelles conditions ils vivent ces situations extrêmement difficiles. »
Selon l’homme d’affaires, l’Etat a le devoir d’apaiser ces citoyens.  Mais malheureusement, se désole t-il,  aucune action n’est visible vis-à-vis de la diaspora.
 “J’ai fait plus de 18 pays mais c’est très rare de trouver un pays où l’ambassade ou le consul est présent pour les Sénégalais. Et tout revient à l’Etat du Sénégal car il ne se préoccupe jamais des citoyens de la diaspora  à cause des choix politiques. Et je demande à l’Etat de sensibiliser les ambassades et les consulats pour la prise en charge des compatriotes », clame t-il.
Pour finir, Mbacké a déversé sa colère sur le  Président Macky Sall.  « Le président la République doit respecter les Sénégalais. En cette période de pandémie, les chefs d’Etat cherchent à gérer le problème de leurs citoyens, surtout ceux de la Diaspora. Malheureusement, il s’est donné la latitude de jouer au ludo. Et le même jour, le Sénégal venait d’enregistrer 87 nouveaux cas de Covid-19. Quand on l’élisait en 2012, les Sénégalais avaient foi en son engagement patriotique mais aujourd’hui cet espoir est train de s’effriter au regard des scandales sur les marchés dans ce contexte de crise.»

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.