Sene Decouverte
   

Une jeune Sénégalaise de 21 ans retrouvée morte dans son appartement, son compagnon dans le coma

Une jeune Sénégalaise de 21 ans a été retrouvée morte avant-hier dans son appartement situé à Scauri, un quartier de la petite ville italienne de Minturno dans le nord-ouest du pays. Son compagnon qui a eu plus de chance est encore interné en soins intensifs et n’est pas encore en mesure de parler. Mais, selon la presse italienne, la jeune Sénégalaise serait morte par intoxication au monoxyde de carbone due au charbon de bois que les deux jeunes avaient allumé la veille du drame pour chauffer l’appartement dans lequel ils vivaient.

C’est à croire que le sort s’acharne sur nos compatriotes qui vivent à l’étranger. En effet, alors que tout le Sénégal est dans l’inquiétude à cause du cas de l’ex-meilleure élève du pays, portée disparue à Paris en France, l’on vient d’apprendre qu’une autre Sénégalaise établie en Italie a été retrouvée morte dans son appartement située à Minturno dans la région du Latium. Selon les informations données par les médias italiens, c’est des amis de la Sénégalaise qui ne l’ont pas vue au travail qui ont sonné l’alerte de sa disparition. C’est ainsi que les services d’urgence de la ville ont été informés. Sur place, le personnel médical n’a pu s’empêcher de constater le décès de la Sénégalaise. Son compagnon qui a été plus chanceux a pu être sauvé par les ambulanciers qui l’ont aussitôt conduit à l’hôpital.
Présents aussi sur les lieux du drame, les carabiniers, la force militaire chargée de missions de police et de maintien de l’ordre, ont ouvert une enquête pour tenter d’élucider l’affaire. Selon les déclarations de la police locale, une autopsie a été ordonnée sur le corps de la jeune femme de 21 ans, ce qui pourrait clarifier les «vraies» causes de décès.

Hier, dans l’après-midi, le Procureur adjoint de la ville de Cassino, Marina Marra, qui coordonne les enquêtes visant à élucider les causes du décès de la Sénégalaise de 21 ans a nommé le Coroner (un fonctionnaire chargé d’enquêter sur les circonstances d’un décès violent, obscur ou qui semble le résultat d’un crime, et d’en déterminer la cause). Ce dernier, grâce à l’examen d’autopsie, pourra dissiper tous les doutes sur les causes du décès.
En attendant les conclusions de l’enquête et celles du Coroner, le colocataire de la jeune Sénégalaise décédée est toujours hospitalisé à l’hôpital de Formia, sauvé grâce à l’intervention rapide de la police et des médecins. Mais il est encore dans le coma. Selon les informations, son état reste inquiétant à tel point qu’il ne peut pas encore être entendu pour fournir des informations sur ce qui s’est passé.
Mais déjà, à en croire plusieurs médias locaux, l’hypothèse la plus accréditée, pour le moment, serait celle d’un décès par suffocation due au monoxyde de carbone (de l’encens en réalité) qui se serait dégagé du charbon de bois que les deux jeunes avaient allumé la veille du drame pour chauffer l’appartement dans lequel ils vivaient. Cette thèse, cependant, reste une supposition. Ce sera le rapport du médecin légiste qui va donner certaines réponses.

Sidy Djimby NDAOLES ECHOS

jotaay.net

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.