Sene Decouverte
   

Visite chez Kene Ndoye (Athlète internationale) : Entre fatalisme et dignité, la Lionne poursuit son long combat contre la polyarthrite.

Comme convenu entre la famille de Kène Ndoye (42 ans) et la fondation « Mory Tall », une visite de courtoisie et de soutien a été organisée ce mardi en fin d’après-midi, entre les parties concernées. Rencontre à laquelle la rédaction de dakaractcu a été spontanément associée pour immortaliser ou du moins être témoin de ces instants tristes et poignants, mais extrêmement privilégiés.

Guédiawaye, son lieu de résidence depuis son retour d’Italie…

Domiciliée à Guédiawaye à côté du marché « Jeudi », non loin de la cité Serigne Mansour Sy, il fallait symboliquement passer devant la maison du maire de la localité, Aliou Sall, entre autres personnalités, pour enfin trouver la voie qui mène chez la championne d’Afrique du triple saut.

Le sourire et la joie de vivre malgré la douleur

L’ancienne athlète internationale Sénégalaise, entourée de sa famille, nous a accueillis avec pudeur et humilité chez elle, dans son salon privé. Auparavant, nous croisions sa grand-mère assise sur un fauteuil, juste devant le hall d’entrée. Avant que son oncle maternel, qui attendait dans la cour centrale, prévenu de notre visite, ne nous introduise, les salutations une fois faites…

La dignité et la foi face à la maladie et au désarroi

Affaiblie et visiblement fragilisée par cette maladie dégénérative qui s’attaque aux muscles et aux articulations (Polyarthrite rhumatoïde et polymiosite selon le diagnostic établi), c’est pourtant avec le sourire et une belle chaleur humaine que Kène Ndoye recevra la délégation conduite par Mory Tall. Ce dernier, qui s’était levé en premier pour proposer son aide désintéressée K.Ndoye, avait tenu à aller au bout de son engagement. Une requête qui lui avait été accordée par la famille Ndoye malgré l’envoi d’une délégation venant du ministère des sports et les fameux 10 millions FCFA débloqués dans la foulée.

La confirmation de la visite des autorités et les promesses de l’Etat.

A ce propos, son oncle dont nous tairons le nom, tout en restant extrêmement courtois, est resté sur ses gardes au début de l’entrevue. Un peu méfiant quant aux réelles motivations du président de la fondation « Mory Tall », il nous fera savoir que : « l’Etat a effectivement envoyé une délégation, précisément le ministère des sports qui, à travers son secrétaire général nous a fait parvenir les dix millions » dira son oncle qui révèlera également que des promesses ont été faites par les autorités.

Toutefois, il soulignera que l’argent ne les intéresse absolument pas ! Pour eux, l’essentiel est la santé de Kène Ndoye. Donc une sérieuse prise en charge médicale. « Kène mérite plus de 100 millions. Elle a tout fait pour son pays », avait-il renchérit en présence de la principale concernée et de sa mère. 

Saluant l’initiative et la démarche du bienfaiteur, il insistera sur leur volonté de rester digne et en phase avec leurs valeurs morales quelque puisse être la gravité de la situation. « Nous avons fermé notre porte à beaucoup de personnes dans ce pays. » Une façon de protéger Kène Ndoye de toute forme de manipulation et ou tentative de propagande que rechercheraient des tiers.

La polyarthrite rhumatoïde et une polymiosite, les causes de la maladie… 

Après un peu plus d’une demi-heure au cours de laquelle, il nous a été demandé de ne prendre aucune image de Kène Ndoye en respectant sa situation entre autres motifs soulevés, l’ancienne spécialiste du saut en longueur, s’est rendue à Ouakam en compagnie de son oncle et de Mory Tall en vue d’une consultation. C’est précisément à Ouakam, au centre de gériatrie et de gérontologie que la délégation atterrira vers les coups de 19 heures. 

Avec des services spécialisés en médecine générale, neurologie, rhumatologue, kinésithérapie…, elle sera prise en charge par le Dr N.Ndiaye qui, d’après les informations recueillies aurait diagnostiqué une forme de polyarthrite rhumatoïde et une polymiosite. 

Dans le cas de la polyarthrite rhumatoïde, le système immunitaire de l’organisme attaque ses propres tissus, y compris les articulations. Dans les cas graves, il attaque les organes internes.

La polyarthrite rhumatoïde affecte la membrane synoviale, provoquant un gonflement douloureux. Elle peut causer une érosion osseuse et des déformations articulaires.

À ce jour, il n’existe aucun remède contre la polyarthrite rhumatoïde mis à part la kinésithérapie et les médicaments qui peuvent contribuer à ralentir la progression de la maladie. Kène Ndoye qui envisage peut-être d’aller suivre un traitement en Italie, suit pour le moment des soins au Sénégal. Un combat de tous les jours loin des projecteurs.

Danick Cissé

commenter

Restez connectés

S’informer pour informer. L’aventure commence ici…

Restez connectés

Ne soyez pas timide, contactez-nous. Nous aimons rencontrer des gens intéressants et se faire de nouveaux amis.

Your Header Sidebar area is currently empty. Hurry up and add some widgets.